Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 21:06

Les musulmans font l'objet d'une importante discrimination en Europe, particulièrement dans le domaine de l'emploi, mais nombre ne signalent pas les incidents à caractère raciste dont ils sont victimes par manque de confiance envers les autorités, révèle une enquête rendue publique jeudi par l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA). 

D'après ce rapport qui couvre 14 des Etats membres de l'Union, un tiers des musulmans en moyenne qui ont été interrogés ont subi une discrimination au cours des 12 derniers mois et 11% ont été victimes d'un crime raciste. Le taux de discrimination le plus élevé est constaté dans le domaine de l'emploi, un fait qualifié de "préoccupant" par le directeur de l'agence Morten Kjaerum.

"Elément essentiel du processus d'intégration", l'emploi "est au centre des contributions des migrants à la société et joue un rôle crucial pour la visibilité de ces contributions", observe M. Kjaerum, en soulignant qu'une "discrimination peut entraver le processus d'intégration".

Reste qu'à l'image d'autres groupes minoritaires, la plupart des musulmans interrogés (79%) ne déclarent pas les discriminations ou les crimes racistes dont ils sont victimes, que ce soit aux forces de police ou à une organisation non gouvernementale. Un comportement que la FRA explique notamment par un "manque de confiance dans les autorités publiques".

Cinquante-neuf pour cent des musulmans interrogés déclarent que "la déclaration des incidents n'a aucun effet ou ne change rien" et 38% d'entre eux disent que "cela arrive tout le temps" et qu'ils ne font pas l'effort de déclarer ces incidents.

En particulier, les jeunes musulmans interrogés précisent qu'ils font peu confiance à la police en tant que service public. Les personnes moins susceptibles de signaler les cas de discrimination étant celles qui n'ont pas la citoyenneté du pays et celles qui y vivent depuis le moins longtemps.

Un quart des musulmans interrogés (25%) en moyenne affirment par ailleurs avoir été contrôlés par la police durant les 12 derniers mois. Et parmi eux, rapporte la FRA, 40% estiment avoir été contrôlés sur la base de leur appartenance ethnique.

De la même façon, la majorité des musulmans interrogés expliquant avoir subi une discrimination au cours des 12 derniers mois considèrent que leur origine ethnique constituait le principal motif de discrimination, seuls 10% jugeant que cette discrimination n'avait pour base que leur religion. En fait, souligne la FRA dans un communiqué, "le port d'un vêtement traditionnel ou religieux (un voile, par exemple) ne semble pas augmenter la probabilité de discrimination".

Notant que les "autorités publiques ont la responsabilité de soutenir le processus d'intégration", Morten Kjaerum souligne que "ceci comprend le fait d'informer les gens de leurs droits". "Des mécanismes réellement accessibles sont nécessaires, qui permettent aux victimes de racisme de les déclarer en toute confiance", dit-il.

L'Agence invite ainsi les gouvernements de l'UE à expliquer aux personnes "comment porter plainte", à "améliorer l'enregistrement des crimes racistes et des actes de discrimination et à allouer, entre autres mesures, "davantage de ressources" à des dispositifs d'intégration.

Le rapport rendu public par la FRA s'inscrit dans le cadre de la première enquête jamais réalisée à l'échelle de l'UE sur la discrimination et les crimes racistes dont sont victimes les immigrés et les minorités ethniques.

Cette enquête représentative a été réalisée par GALLUP pour le compte de l'agence en 2008: 23.500 personnes appartenant à des minorités ethniques ou d'origine immigrée ont été interrogées. Le rapport sur les musulmans couvre 14 pays de l'UE (Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Allemagne, Finlande, France, Italie, Luxembourg, Malte, Slovénie, Espagne, Suède et Pays-Bas); 24% des musulmans interrogées sont nés dans le pays européen où ils résident et 52% d'entre eux y vivent depuis plus de dix ans. AP

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

pierrot rochette 11/12/2010 22:21



Mon nom est Pierrot Rochette

 Il y a 35 ans, je fondais les boîtes à chansons les deux Pierrots dans le Vieux Montréal.

 Il y a trois ans, je donnais tous mes biens pour devenir ermite des routes (www.demers.qc.ca, chansons de pierrot, paroles et musique, entrevue à la radio de radio-canada de sept-iles, en
deux parties. Mon objectif étant d'allumer sur ma route de nomadisme politique une masse critique de rêveurs équitables de façon à ce qu'après ma mort, cette masse critique de vies privées oeuvre
d'art fasse surgir le concept du pays oeuvre d'art, comme contribution au K...uébec du 21eme siecle. (www.reveursequitables.com)

 Il y a deux ans et demie, deux jeunes femmes cinéastes me trouvèrent endormi sur une galerie et me firent part de leur rêve: faire un documentaire sur ma démarche politique en me suivant
épisodiquement avec une caméra. Un six minutes de leur oeuvre est offert sur le site internet suivant: (www.enracontantpierrot.blogspot.com).

  Samedi soir le 4 décembre 2008 à Montréal, à 20 heures au CAFE QUI FAIT QUOI (coin sherbrooke, St-Denis), aura lieu la première de la projection de ce documentaire intitulé: MON AMI
PIERROT, LE DERNIER HOMME LIBRE. Après le 45 minutes que dure cette projection, je répondrai aux questions en chantant avec ma guitare quelques unes de mes 105 chansons politiques écrites sur la
route sur de vraies rencontres et de vraies histoires vécues.

p.s.

    Sur le site web (www.reveursequitables.com), est aussi offert une partie de mon oeuvre littéraire. Un premier 1000 pages politique intitulé MONSIEUR 2.7 K (k... pour K...uébécois)
et comme second titre LE JOURNAL-COURRIEL DU DERNIER HOMME LIBRE.

  A partir d'une lecture post-internet des 50 ans de la révolution tranquille, MONSIEUR 2.7 K defend l'hypothèse théorique suivante:

   Les 50 ans de la révolution tranquille peuvent s'interpréter comme un outil méthodologique que se sont donné les K...uébécois pour réaliser en trois temps dialectiques le manifeste
du refus global de 1948.

ier temps

  De 1960 à 1995, le projet de l'indépendance du K...uébec fut vécu comme un attracteur philosophique permettant un rattrapage économique et social répondant comme un écho à la sirène de la
modernité nord-américaine, provoquant par conséquence systémique la primauté des droits collectifs sur les droits individuels

2eme temps

   En 1995, la rupture épistémologique que constitua la chute du mur ethno-linguistique du référendum parizeau peut etre interprétée comme un rattrapage  de la nouvelle conjecture
mondiale annoncée par la naissance d'internet (1989) et la chute du mur de Berlin (1989).

3eme temps

   De 1995 à aujourd'hui, Le K...uébec comme le reste du K...anada est passé d'une société verticale pré-internet à une société horizontale post-internet (cellulaire, facebook, twitter
etc...) consacrant les structures collectives déjà en place comme outils satisfaisant devant la demande croissante de la primauté des droits individuels sur les droits collectifs, de quelque
nature que ce soit.

                                 CONCLUSION

    L'intense corruption publique que vit le K...uébec en ce moment peut être interprétée comme une transition d'une structure démocratique à une autre, dans la ligne de rupture de
pensées de Montesquieu (la séparation des pouvoirs),Lammenais (une naiton = langue, race, religion), Wilfrid Laurier (les droits ont primauté sur la langue, la race et la religion), Franck Scott
(la charte des droits et libertés annoncant le surgissement du futur pays oeuvre d'art, (Pierrot Rochette)(le pays oeuvre d'art n'étant possible que par la masse des vies privées oeuvre d'art)
(www.ww.demers.qc.ca, l'ile de l'éternité de l'instant présent, prologue, on m'y écrit) (www.demers.qc.ca, chansons de pierrot paroles et musique, 2eme partie de l'entrevue à Radio-Canada.

   La crise de corruption que vit le K...uébec ces jours-ci invite peut-être les citoyens de toutes les régions du Canada à une réflexion du genre de celle-ci:

   La liberté la plus grande de toutes consiste à réformer son existence, condition préalable à toute réforme de la société.

   A partir de cet a priori, on pourrait définir le rêveur équitable du 21eme siècle  de la façon suivante; un rêveur équitable, ce serait toute personne qui prend la décision de
prendre soin du rêve d'une autre personne qu'importe sa race, sa langue, sa religion et cela, SANS INTERET PERSONNEL CACHÉ.

   En ce sens, ce serait la masse critique des vies privées oeuvre d'art (une vie oeuvre d'art au 21eme siècle, ce serait toute personne qui utilise son passé comme un coffre d'outil
pour sculpter son rêve équitable au service du bien commun) qui permettra un jour le surgissement d'un concept nation que j'appelle: LA NATION OEUVRE D'ART

Pierrot
ermite des routes

pierrot@reveursequitables.com



Lumieres contemporaines 29/09/2010 18:23



Si les discriminations sont intolérables il serait aussi temps de voir que toutes les communautés - Y compris les musulmans - se livrent à ce genre d'exercice. Mais comme d'habitude il y
aura toujours un côté deux poids-deux mesures où on dira que ceux-là sont des éternels racistes et ceux-ci des victimes. Mais quand la catégorie de gens qui sont discriminés se livrent  à
ces mêmes pratiques cela ne provoquera pas la même réaction.


Les musulmans sont comme n'importe quels citoyens. Ils en subissent autant qu'il en sont les auteurs. Pourquoi dit-on que sale arabe ou sale musulmans sont racistes alors qu'on laisse
passer les "sales blancs" ? Pourquoi fait-on un galimatias pour un musulman qui se fait agresser alors qu'on passe sous silence les gens qui se font casser la figure parce qu'ils sont sortis avec
une musulmane. L'année dernière une équipe de foot composée de musulmans a refusé de jouer contre un club au simple motif qu'en face les joueurs étaient homosexuels. Si on avait dit "je refuse de
jouer contre eux parce qu'ils sont musulmans" cela aurait provoqué une vague d'émotion. Le jour ou on comprendra que la discrimation est générale et qu'il faut la combattre dans sa globalité au
lieu de faire du sectarisme, un grand pas sera fait. En attendant.