Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 20:35
Deux femmes qui ont beaucoup de choses en commun. Elles sont d'origine maghrébine, incarnent une certaine réussite et font parties du gouvernement du président Sarkozy.

Sauf que l'une fait son shopping chez Dior et que l'autre met des baskets et des chouchous.

L'une est ministre, représente l'autorité et la justice et prône pour la tolérance zéro. Elle fait voter une loi qui instaure les peines-planchers qui à durcir les peines contre les récidivistes y  compris pour les mineurs, dès le deuxième passage devant le juge et dès les infractions passibles de trois ans de prison ou plus.

L'autre est presqu'un symbole, une voix familière qui s'est émanée de la banlieue pour en dénoncer ses côtés sombres. On n'adhère ou pas, elle est forte en bouche et s'est fait un nom toute seule.

L'une a été intronisée par Alain Chalandon, Jean Luc Lagardère, Jacque Attali, Simone Veil, et Nicholas Sarkozy...La suite est à venir...

L'autre est secrétaire d'État chargée de la politique de la Ville, se bat pour exister dans la sphère politique qui l'a accueillie, essaye de faire bonne figure au côté de Christine Boutin, est stigmatisée par le choix de ses mots.

L'une est parachutée dans le septième arrondissement de Paris où elle n'est pas acceptée à bras ouvert.

fadela.jpgL'autre présente enfin son plan banlieue qui, vous savez quoi, ne contient pas de propositions inédites malgré ses dires.
Un partenariat avec 38 chefs d'entreprises qui se sont engagés à recruter 22.000 employés stagiaires ou jeunes en formation issus des quartiers prioritaires.
La mise en oeuvre d'un contrat d'autonomie à destination des 45.000 jeunes des quartiers âgés de moins de 26 ans et qui bénéficieront d'un accompagnement pris en charge par l'Etat pour assurer leur accès au marché du travail.
Une aide pour les créateurs d'entreprises pour obtenir le chiffre de 20.000 entreprises dans les quartiers à long terme.
Les points de fragilité au niveau de l'enseignement et notamment de l'école primaire seront à l'honneur aussi, avec la mise en oeuvre de l'accompagnement éducatif qui sera opérationnel dès la rentrée prochaine dans 5.311 écoles primaires, classées en éducation prioritaires. Avec en plus une expérimentation originale, celle du ''busing'', le but étant de permettre à des élèves d'une cinquantaine de classes de CM1 et CM2, d'établissements caractérisés par un fort échec scolaire, de pouvoir aller dans d'autres écoles de la même ville afin d'améliorer le brassage et la mixité sociale.
Le premier ministre François Fillon tiendra un comité interministériel des villes et du développement social urbain dans les prochaines semaines, afin de demander, ministère par ministère, les crédits et les actions spécifiques qui seront orientées en direction du plan pour les banlieues.

rachida-dati.jpgL'une a réussi à obtenir la démission de son directeur de cabinet, Michel Dobkine, suivie de trois autres membres, est la meilleure amie de Cécilia ex-Sarkozy. Elle est présente dans pratiquement tous les déplacements de son ami de président à l'étranger.
Elle réforme la carte judiciaire avec la suppression et le transfert d'un grand nombre de tribunaux vers des sièges plus importants. Les tribunaux conservés, déjà fortement surchargés devront reprendre leurs affaires. Par contre, des «maisons de service public de la justice et du droit» devraient aussi être construites, notamment dans les banlieues: les ''citoyens'' y trouveront des services de conciliation, de médiation civile et pénale, de consultation juridique et un guichet unique du greffe.
le projet n'est pas définitif et la liste publiée des juridictions supprimées comprend actuellement 7 cours d'appel, 23 des 181 tribunaux de grande instance plus 176 des 473 tribunaux d'instance, plus 63 des 271 conseils des prudhommes, plus 69 des 191 tribunaux de commerce. Aucune nouvelle juridiction n'est créée, mais des audiences foraines sont prévues dans les anciens tribunaux des villes où des juridictions auront été supprimées.

A méditer...

Merci,
La Chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Thalasrum 25/03/2008 20:27

Que faut-il en conclure ? Que l'une fait de la politique par conviction et que l'autre ressemble à une dévoreuse de pouvoir ? Rachida Dati réussira malheureusement toujours mieux en politique que Fadela...C'est triste, mais tellement réaliste !

La chroniqueuse 26/03/2008 23:46



Dans mon esprit, je crois que c'est abhèrant qu'elles fassent partie du même gouvernement, l'une fait office de don quichotte l'autre est plus incisive et subtile. Je sais qu'on dirait que je
suis pro-fadela mais en vérité il y a du second degré... J'ai de la peine pour elle et pour les causes qu'elle défend, surtout quand on voit qu'elle est obligée de bosser avec Mme Boutin!