Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
20 novembre 2005 7 20 /11 /novembre /2005 17:02

Voilà, des tours en béton en moins, le Val Fourré subit enfin un lifting, les habitants aspirent tous à des espaces verts à la place. Une image symbolique après un constat fait il y a une trentaine d'années les politiciens agissent en espérant que cela va avoir l'effet escompté. Mais que sont devenues les familles qui y vivaient?

Comment se passe le relogement des familles évacuées?

Il faut une dispersion des communautés. Il faut diluer le communautarisme. L'état peut faire ça encore faut-il que les offices HLM jouent le jeu, ce qu'ils ont du mal à faire.  On peut le constater avec les recherches effectuées par SOS RACISME où il est assez clairement démontré que pendant trop longtemps la politique du logement social était axée sur la ghéttoïsation.

Le lien:

http://www.sos-racisme.org/lutteantidiscrimination.pdf

Un rapport éloquent, qui prouve que les logements sociaux récents à proximité du centre ville sont réservés aux français d'origine européenne.

Il faut plus que dénoncer mais aussi militer... Oui, je trouve que sos racisme n'a plus autant d'ascendant, je dirai qu'autre fois, les raisons je ne les connais pas...

Bref, les hommes politiques, rappelons le, sont à la direction des offices HLM des régions. Peut être sont-ils seulement responsables mais pas coupables?

D'ailleurs, M. Fabius, maire de Grand Quevilly, n'a pas fait preuve d'originalité, dans sa commune il y a un certains respect de l'aménagement "les blancs au centre". Dire qu'il veut être président...

Merci

La chroniqueuse

 

Repost 0
Published by chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 17:38

 

Une image que l'on aurait dû voir beaucoup plus tôt.

Parler de la minorité délinquante sans cesse n'a fait qu'exacerber les préjugés, en rendant la tâche plus hardue pour ceux qu'ils veulent sérieusement s'en sortir.

Ils existent, la preuve!

Dommage qu'il aie fallu attendre toutes ces années pour enfin mettre sous la lumière ceux qui le méritent vraiment.

Il n'y a pas que Zidane ou Thuram, il y a aussi des chefs d'entreprises, des stylistes, des jeunes qui ont eu "la niaque" de s'en sortir et qui ont tout fait pour. Cependant, on a choisi de ne parler que d'insécurité ou presque contribuant à légitimer le discours de parti tel que le fn ou celui de Villers.

La majorité des gens des cités ne posent pas de problèmes. Alors cessons de prêter trop d'attention à cette minorité qui est désaxée, et cela pour des raisons sociales avant tout, mais  qui pense,  hélas que la violence est un moyen de se faire entendre.

Voilà, peut-être qu'une nouvelle ère pointe le bout de son nez... sinon c'est qu'il est peut-être trop tard.

Merci.

La chroniqueuse 

Repost 0
Published by chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 10:45

Aujourd'hui a lieu le congrès du parti socialiste au Mans.

Je pense qu'il est (largement) le temps pour le parti d'agir en un vérirable parti d'opposition. Il faut un programme pour contrecarrer cette politique  très ( trop) libérale qui fait de plus en plus de dégats depuis ces dernières années.

Il est temps de se consacrer au pays plus que de se faire une pseudo guerre interne de pouvoir. Laurent Fabius n'obtiendra jamais la confiance de la majorité des Français de toute façon, il a un passé trop lourd, et nous ne sommes pas amnésiques. Quand à François Hollande, il n'a pas assez de charisme pour se faire écouter. Même si ses propositions étaient dignes d'intérêt on y prêterait pas attention.

Il y a pourtant des gens qui auraient, je pense, plus de carrure pour porter le parti et faire évoluer l'image de ce PS en perdition depuis les régionales qui leur étaient une aubaine!

Aujourd'hui les médias jouent un rôle tellement important en politique, qu'il faut aussi une stratégie de communication béton pour faire face à notre ambitieux ministre de l'intérieur.

Mais bien sûr, il faudrait d'abord revenir à une véritable idéologie socialiste, et composer un programme crédible et solide.

L'unité reste aussi indispensable, il aurait été souhaitable qu'elle se fonde deux ans plus tôt.

Les mouvements sociaux se multiplient depuis un certain temps, et même là ils sont malheureusement absents...

En espérant que les choses vont évoluer à partir de maintenant.

Merci

La chroniqueuse   

Repost 0
Published by chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 18:09

"Face à l'épreuve, il est comme toujours plusieurs solutions. La première, c'est la division, c'est l'incantation, c'est la recherche de boucs émissaires. La deuxième, c'est la mobilisation et l'action"

M. De Villepin

On se demande qui divise ?

Les émeutes se passent dans les banlieues, certes mais il n'y a pas que les jeunes d'origine d'Afrique qui y ont participé!

Il y avait aussi des jeunes français dits de souche. Pourtant en parlant d'expulsion pour résorber le problème, on montre du doigt une certaine catégorie de la population. Lorsqu'on se met à parler de la polygamie là encore on dénonce ceux qui sont différents, personnellement je suis contre mais il est un peu tard pour se réveiller, non ?

On n'a pas arrété de stigmatiser les jeunes étrangers ou d'origine étrangères alors que ces derniers sont Français, et le premier ministre se permet de nous donner des leçons. C'est beau de parler, c'est encore mieux d'agir!

La politique du gentil flic et du méchant flic, devinez qui fait le méchant ?

Remarque ça le dessert pas puisqu'il est soutenu par la majorité des Français, comme quoi...

La division s'est malheureusement faite depuis longtemps et progressivement, mais il n'est peut être pas trop tard...

Peut être que la France se souviendra qu'un jour sa devise a été LIBERTE EGALITE FRATERNITE !

C'est comme si le fait de ne plus la voir écrite sur sa monnaie avait erradiqué ces concepts fondateurs de la république.

je suis républiquaine, et je veux encore y croire, mais depuis une quinzaine d'années j'observe une régression dans les valeurs de ce pays.

Bon le service civil pourquoi pas, mais ce ne sera pas suffisant, elle est toujours là la fracture sociale M. le président, tout comme la seine est toujours polluée...

Merci

La chroniqueuse

Repost 0
Published by chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 18:25

La France est toujours en état d'urgence...

Il n'y a cependant toujours pas de solution concrète au problème...

Le gouvernement nous jette des solutions miracles comme l'apprentissage dès 14 ans et autres bêtises...

Il n'y a pas eu de loi votée pour lutter plus efficacement  contre les discriminations, on excuse les patrons, et pas d'augmenation prévue pour les ZEP, rien. L'affaire se calmera jusqu'à ce ça éclate une autre fois.

Quand à l'opposition, elle est toujours planquée. M. Hollande est apparu, enfin, chez Mme Ockrent mais n'a pas pour autant été convaincant. Ce n'est pas de la fatalité pourtant, des choses peuvent être faites pour améliorer la situation.

1. Enrayer les ghettos une fois pour toute.

2. Des pénalité aux employeurs qui n'ont que des français de souche comme emloyés.

3. Traiter l'histoire de la colonisation française avec véracité et sincérité.

4. Multiplier les interventions d'associations qui veulent que la vie renaît dans les cité. Le vivre ensemble.

5. Créer un organisme pour de dépot de plainte contre la police pour que tous les citoyens aient les mêmes opportunités de justice.

6. Réformer le mode de recrutement ou la formation des policiers.

La présumption d'innocence est un droit à présent. Il faudrait même donner des P.V aux discothèques qui jouent le jeu d'une certaine ségrégation.

Enfin il y en a encore d'autres des choses que l'on pourrait envisager si on voulait vraiment changer les choses. Vivement que le PS se réveille, sinon on est pas dans la m....

Merci

La chroniqueuse remotivée

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 00:00

Certains hommes politiques qui ont l'habitude d'être assez discrets d'ordinaire ont envie,  eux aussi, de se faire mousser.

bernard-accoyer-1.jpgMonsieur Accoyer par exemple, le président de l'UMP à l'assemblée nationale prétend que la polygamie est une des  sources  des émeutes. Une analyse brillante et surtout vide de sens!
Bon, d'abord, la polygamie est interdite en France, alors pourquoi y a-t-il des familles polygammes en France?
Et ensuite, le rapport avec les émeutes?

Je suis contre la polygamie que les choses soient claires...

Cependant je n'arrive pas à faire le lien. Si c'est pour encore stigmatiser les musulmans, bravo...

Sauf que la polygamie est extrêmement rare chez les familles maghrébines et ne dépasse jamais le nombre de deux épouses. Donc le problème n'est pas là.

Certaines familles venant d'Afrique noire par contre je l'admet pratiquent plus couramment la polygamie. Cependant le fait est que cela a toujours été illégal sur le sol français, alors il y a un problème.

Cela ne concerne qu' une minorité des familles malgré tout, alors franchement, je ne comprends pas en quoi ce phénomène serait la source des violences qui ont eu lieu. C'est encore un leurre.

Et cela ne s'arrête pas là,  selon le ministre délégué à l'emploi, M. Larcher, c'est la polygamie chez les familles immigrées qui est carrément l'une des causes de la discrimination raciale sur le marché du travail visant les minorités ethniques vivant en France. On dérive au lieu de faire face encore une fois. Toutes les familles ne sont pas polygames et loin de là !

On peut toujours tenter de chercher midi à quatorze heure!

Les familles nombreuses et polygames entraîneraient même parfois des conduites anti-sociales chez les jeunes qui ne pourraient plus se référer à une figure paternelle chez eux, ce qui rend les employeurs plus prudents lorsqu'il s'agit d'engager du personnel en provenance des minorités ethniques, explique le ministre délégué selon le quotidien.On se demande sur quelle étude est fondée une telle déclaration...Les pauvres employeurs, ce n'est donc pas de leur faute s'ils discriminent...Ils n'ont pas le choix au fond, alors...

J'ai honte pour la France!

Merci,

La chroniqueuse

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

Dans Le Figaro (et oui j'y ai trouvé mon compte!), Thomas Piketty (économiste et directeur d'études à l'école des hautes études en sciences sociales)  plaide pour la relance des ZEP.

"Si cela ne fonctionne pas, c'est parce que l'on ne concentre pas suffisamment les moyens budgétaires. Actuellement, la taille moyenne des classes de CE1 est de 22 élèves en ZEP, contre 23 ailleurs. La différence est minime. Mais pour réduire l'échec scolaire, il n'y a pas pour autant besoin de passer à 10 élèves par classe. D'après mes simulations, l'inégalité de réussite scolaire pourrait être réduite de 40% avec une taille moyenne de classe de 18 élèves en ZEP et de 24 élèves hors ZEP, à budget global constant évidemment !".

Voilà qui méritait je pense d'être souligné.

Voilà que le "jesaispluscombientième" ministre de l'éducation nationale et le premier ministre ont trouvé la solution miracle à tous nos problèmes du moment: Exclure les jeunes en difficultés du système éducatif dès 14 ans. Moins d'heures d'enseignement général ce qui biensûr selon M. de Robien ne les empêchera pas de revenir si ils le désirent vers un bac général!!

On tire pas un peu vers le bas, là?

Tout cela avec un fort accompagnement des TICE, je traduit pour ceux qui ne connaissent le jargon éducatif, les nouvelles technologies. Cependant personne n'a encore vraiment prouvé qu'un ordinateur suffisait pour booster l'acquisition des savoirs. En clair, l'informatique n'est pas le remède miracle pour améliorer les apprentissages, et y a des chercheurs qui le disent ça, oui monsieur!

N'oublions pas que notre société dévalorise fortement les orientations profesionnelles. D'ailleurs, il faudrait que les gens admettent qu'avoir un fils de 20 ans électricien qui travaille n'est pas moins gratifiant qu'un fils de 25 ans encore à charge et qui n'arrive pas avoir le CAPES de philosophie (mais bon, c'est vrai que c'est dur avec 60 postes).

Je pense qu'encore une fois que les membres du gouvernement se trompent de voie, en proposant une enième voie de garage aux jeunes...

Merci.
La chroniqueuse effarée

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

Les textes français de loi sanctionnant les actes ou manifestations racistes:

I/ LES DISPOSITIONS DE LA LOI DU 29 JUILLET 1881
Cette loi concerne toutes les manifestations orales ou écrites et ce quelque soit le support (journal, livre, tract, graffitis sur un mur.....).
a)« DIFFAMATION RACIALE »
Définition : allégation ou imputation de faits précis et erronés, portant atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne ou d’un groupe déterminées à raison de sa race, sa religion, son appartenance nationale ou ethnique. Ex : « les Corses ne sont pas des Français ». Textes : art. 32 al. 2 de la loi du 29 /07/1881 simplement à l’orale et sans publicité dite « diffamation non publique » : art. R.624-3 et suivants du code pénal.
b)« INJURE RACIALE »
Définition : terme de mépris et/ou expression outrageante (sans allégation de faits précis). Textes : art. 32 al. 3 de la loi du 29 /07/1881 simplement à l’orale et sans publicité dite « injure non publique » : art. R.624-4 et suivants du code pénal.
c)« PROVOCATION A LA DISCRIMINATION, A LA HAINE OU A LA VIOLENCE RACIALE OU RELIGIEUSE »
Définition : la provocation a pour objectif d’amener ceux à qui elle est destinée à adopter un comportement raciste et/ou discriminatoire. Le juge doit chercher si le message pouvait faire naître chez son destinataires des réactions physiques ou psychologiques d’hostilité de caractère racial. Textes : art. 24 al. 6 de la loi du 29 /07/1881 ainsi que l’art. R.625-7 du code pénal pour la provocation dite « non publique ».
d)« APOLOGIE DES CRIMES DE GUERRE ET CRIMES CONTRE L'HUMANITE »
Définition : appréciation publique incitant ceux à qui elle est adressée à porter un jugement de valeur morale favorable sur un crime contre l’humanité et tendant à le justifier. Textes : art. 24 al. 6 de la loi du 29 /07/1881 ainsi que les art. 211-1, 212-1 à 213-5 du code pénal.
e)« CONTESTATION DE CRIME CONTRE L'HUMANITE »
art. 24 bis de la loi du 29 /07/1881.
f)« MISE EN VENTE, DISTRIBUTION OU REPRODUCTION DE PUBLICATIONS ETRANGERES INTERDITES »
art. 14 de la loi du 29 /07/1881.

II/LES SPECIFICITES DE LA MISE EN OEUVRE DE CES DISPOSITIONS DE LA LOI DU 9 JUILLET 1881
Tout d’abord le délai de prescription n’est que de trois mois. Le délai se calcule à compter du jour où l’injure à été proférée ou l’article publié : il faut donc bien vérifier que le bureau du procureur ait fait un acte interruptif de la prescription avant la fin du délai. Le procureur de la République peut (s’il le souhaite...) prendre l’initiative de poursuivre l’auteur de l’infraction raciste, sans intervention préalable de la personne ou du groupe de personnes qui en ont été victimes.

III/ LES AUTRES DISPOSITIONS
Elles sont essentiellement régies par le code pénal, certains autres textes ajoutes des dispositions souvent aggravantes dans certains cas d’infraction. (Ex : aggravation lorsque l’injure est proférée par un fonctionnaire dans l’exercice de sa mission).
a)« L’EXHIBITION D'UNIFORMES, D'INSIGNES OU D'EMBLEMES EVOQUANT LES RESPONSABLES DE CRIMES CONTRE L'HUMANITE »
(art. R.645-1 du code pénal).
b)« LA PROFANATION DE SEPULTURE »
Le code pénal incrimine cet acte (art. 225-17 du C. pénal) et aggrave les peines lorsque l’infraction a un caractère discriminatoire (art. 225-18 du code pénal).

 

Repost 0
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

Aujourd'hui le ministre de l'intérieur décide l'expulsion des étrangers qui se sont rendus coupables en participant aux émeutes.

Franchement, qu'est ce que ça résout ?

Nous avons affaire à un malaise social concernant majoritairement des français et de toutes origines!

C'est le phénomène banlieue qu'il faudrait traiter. J'en ai assez que le gouvernement et particulièrement monsieur Sarkozy nous bourre le mou avec la plus grande coopération des chaines de télévision.

C'est quoi le message? Français, Françaises (de souche) n'ayez plus peur nous faisons le ménage!

Parlons des discriminations, s'il-vous-plait, c'est le fond du problème même si cela émaille l'image de la France comme une terre d'accueil et de tolérance. Il faut des lois pour garantir les mêmes droits pour tous. D'abord les droits ensuite les devoirs seront accomplis. Ce n'est tout de même pas un hasard si il y a beaucoup d'abstentionistes dans les banlieues. On s'est désintéressé d'eux mais on exige une fidélité sans borne de leur part. Ce n'est pas un peu hypocrite?

Des lois comme le CV anonyme. Des amendes pour les entreprises et les Offices HLM qui discriminent.

Après tout la discrimination positive, pourquoi pas? Ce serait bien qu'il nous explique quand même clairement sa vision de cette notion. Car je ne sais pas s'il est au courant, mais ça a déjà été fait ailleurs et les résultats ne se sont pas révélés extraordinaires.

En tout cas ne vous y trompez pas, ces expulsions qui ont lieu aujourd'hui ne résoudront rien, ils sont même hors sujet! ils ne servent qu'à stigmatiser l'image de l'étranger dangereux, menaçant. Technique là encore déjà utilisée par vous savez qui...

Merci

La chroniqueuse

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

Hier nous avons tous pu assister à un acte violent qui ne venait pas des "jeunes".

8 policiers contre un seul homme à la Courneuve. Deux le frappent, les autres regardent sans bouger. Il est temps de remettre en question une bonne fois pour toute l'attitude des policiers à l'égard des jeunes d'origine africaine.

Jeudi soir monsieur Sarkozy n'a rien voulu entendre à ce propos, il faut le voir pour le croire et bien voilà !

Il ne faut pas voir cela comme un acte isolé, cela arrive quotidiennement, les policiers provoquent, insultent, frappent impunément, et quels recours y a -t-il ? Porter plainte ? A qui? à la police ?

Allons soyons sérieux, il y a un véritable enjeu ici, la police est là pour nous protéger mais qui nous protège de la police, personne.

Disons que les torts sont partagés. Mais je pense que les agents assermentés de l'état devrait montrer l'exemple, pas vous ?

Une justice pour tout le monde ! La même pour tous !

merci.

La chroniqueuse

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article