Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 09:05
Décidément beaucoup de sarkozystes ont un passé trouble. M. Hervé Novelli, député, grand ponte de l'UMP et soutien de M. Sarkozy, a lui aussi eu des relations proches avec l'extrême droite, à se demander...
___________________________________________________________________________________

Il commença par militer à l'extrême droite : Fédération des étudiants nationalistes (1962/1964), Occident (1964/1968), puis Ordre nouveau (1969/1973), le Front national (1973/1974) et enfin le Parti des forces nouvelles (1974/1981). Avec d'autres cadres du PFN, il rejoint le Centre national des indépendants et paysans au début des années 1980, puis l'UDF.

Il fut le chef de cabinet d'Alain Madelin (son ancien compagnon d'Occident) au ministère de l'Industrie, des PTT et du Tourisme, entre 1986 et 1988. Après la défaite de la droite aux élections de 1988, ils fondent ensemble l'Institut Euro 92, qui a pour vocation de préparer l'entrée des entreprises françaises dans le Marché unique européen dont Hervé Novelli deviendra le secrétaire général.

Secrétaire général du Parti républicain en 1990, puis membre du Bureau exécutif du PR présidé par Gérard Longuet en 1993, il était chargé des relations avec les Assemblées territoriales et les élus.

Elu député d'Indre-et-Loire en mars 1993, son mandat parlementaire sera particulièrement marqué par son action auprès des entreprises. Il fondera ainsi le groupe Audace pour l'emploi, réunissant une cinquantaine de députés issus du milieu entrepreneurial. À la demande de Gérard Longuet il coordonnera aussi de 1993 à 1995 l'action des députés membres du PR.

Chargé d'une mission interministérielle sur la création d'emplois dans les PME par MM. Longuet et Madelin, Hervé Novelli rédigera un rapport sur le développement économique local et l'emploi au sein des PME. Il sera également désigné par l'Assemblée nationale rapporteur de la Commission d'enquête sur les aides à l'emploi et rapporteur de la mission d'information sur l'application de la loi quinquennale pour l'emploi.

Après la dissolution de 1997 il ne retrouve pas son siège de député à l'Assemblée nationale. La même année il est élu conseiller général du canton de Richelieu puis vice-président du conseil général en mars 1998, jusqu'en 2001. Depuis mars 2001, Hervé Novelli est maire adjoint de la commune de Richelieu, président du Syndicat mixte du pays du Chinonais et président de la communauté de communes de Richelieu.

Il est élu député le 16 juin 2002, pour la XIIe législature (2002-2007), dans la 4e circonscription d'Indre-et-Loire. Il fait partie du groupe UMP.

Hervé Novelli est rapporteur spécial des crédits du budget de l'industrie et président de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi d'initiative économique.

Le 7 mars 2006, il officialise la création du premier courant de l'UMP en annonçant la création de l'association « Les Réformateurs » regroupant environ 80 députés représentant la sensibilité libérale du mouvement. Il en est le fondateur et le premier président.

________________________________________________________________________________

Citations:
« Je n'ai pas un regret. Occident, c'était un anticommunisme dans lequel je me reconnais toujours. […] Ne tombons pas dans le piège de la béatification de l'extrême gauche et de la diabolisation de l'extrême droite. »

« Les gens y voient bien autre chose que la relation au fn. Ils ont apprécié le bras d'honneur. Le politiquement incorrect, c'est ce qui rapporte aujourd'hui. Le refus devient une attitude sympathique. »
_________________________________________________________________________________

Merci,
La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

xray 12/05/2007 10:40

Élections : Il n’y a que des vainqueurs. Les uns sont vainqueurs parce qu’ils ont gagné. Les autres sont vainqueurs parce qu’ils ont perdu et qu’ils n’ont donc pas besoin d’assumer. Une victoire aux Présidentielles, les Socialistes n’en veulent pas. Ils ne sont pas intéressés. Les Socialistes préfère le confort de l’opposition. Jamais les Socialistes n’ont cherché à gagner. Le pot de fleurs : Les Socialistes savaient qu’en finale, le pot de fleurs serait perdant face à n’importe lequel des candidats. En 2002 : Le crétin de service (Un enseignant, c’est tout dire) n’avait aucune chance d’être élu. La victoire de Mitterrand en 1981 repose sur le rejet de VGE. VGE qui de sa vie politique n’a jamais rien fait d’autre que des conneries. Les élections démocratiques : Un simulacre http://les-elections-democratiques.over-blog.fr/ Élections piège à quoi ? http://electionspiegeaquoi.hautetfort.com/