Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 09:15

Un autre soutien de M. Sarkozy, Pierre Lellouche est une sorte de créature hybride mi-Vanneste mi-Frêche. Une espèce rare, en espérant qu'elle le reste...

_______________________________________________________________________________

Pierre Lellouche est membre de plusieurs groupes d'études internationaux visant au renforcement du lien transatlantique et à éclairer les grands mouvements qui animent les relations internationales. Il est notamment membre du comité de direction de Nuclear Threat Initiative, vice-président (France) de l'Atlantic Partnership, membre de la commission Trilatérale et de l'International Institute for Strategic Studies.

En 1998, lors de la proposition de loi sur le PACS, il défend des convictions fondées sur la famille traditionnelle et s'oppose à tout contrat civil dont pourraient bénéficier les personnes homosexuelles, qu'il regarde comme le prélude au mariage et à l'adoption par des homosexuel(le)s. Lors du débat parlementaire, il s'est exclamé, parlant des homosexuels, « il n'y a qu'à les stériliser! » , ce qu'affirme le compte rendu officiel, mais qu'il a contesté par la suite.

Il est l'auteur de la loi, votée à l'unanimité par le Parlement français le 16 décembre 2002, visant à aggraver les peines en cas de violence à caractère raciste ou antisémite. Ce dispositif légal a également servi de modèle pour la rédaction permettant de sanctionner plus lourdement les violences à caractère homophobe.

Il est également un partisan de l'abolition de l'ISF, qu'il considère comme un impôt injuste basé sur le seul patrimoine et non les revenus (qui conduisit ainsi certains habitants de l'Ile de Ré, victimes de l'envolée des prix du foncier, à être redevable de cet impôt alors que les réelles plus grosses fortunes avaient, elles, les moyens de s'expatrier en Belgique ou en Suisse). En septembre et octobre 2005, il tente sans succès de faire réformer l'ISF et lance une pétition pour exonérer l'habitation principale de l'ISF dont les principaux bénéficiaires auraient pu notamment être une centaine de milliers de propriétaires parisiens (dont plusieurs milliers d'électeurs du 8e et 9e arrondissement) et les paysans de l'île de Ré (ledit "syndrome de l'île de Ré" qualifie cette situation).

Ainsi, lors de la discussion parlementaire, il déclare qu’« À Paris et en Île-de-France, où résident la moitié des assujettis à l'ISF, les familles moyennes sont prises en étau, en raison du gel du foncier constructible, de la spéculation, et aussi de la politique de la Ville de Paris qui préempte les immeubles occupés pour les convertir en logements sociaux. Le résultat, c'est que ces familles doivent quitter Paris dès le deuxième enfant. (…) Le nombre d'assujettis ne cesse d'augmenter dans les tranches les plus basses, parallèlement à la hausse des prix de l'immobilier. À Paris, ceux-ci ont augmenté de 50% depuis 5 ans, voire de 70% dans certains quartiers, et, en moyenne, de 90% depuis dix ans. Dans ces conditions, avec un trois pièces, on est assujetti à l'ISF ! (…). C'est le cas de ces petits retraités, lui cadre, elle infirmière libérale, qui ont travaillé dur pour acquérir un petit patrimoine et sont maintenant assujettis à l'ISF ».

Expert en relations internationales, partisan du libéralisme économique, ancien conseiller de Jacques Chirac sur le Moyen-Orient puis partisan de Nicolas Sarkozy, il est membre du courant libéral de l'UMP « Les Réformateurs ».

Atlantiste convaincu, Pierre Lellouche apporte son soutien en 2003 à la politique de guerre préventive en Irak menée par le gouvernement des États-Unis d'Amérique et de son président, George W Bush (voir aussi Guerre en Irak), sur fonds de guerre contre le terrorisme et à ceux qui le soutiennent. Il fait alors parti d'un groupe minoritaire de députés français, parmi lequel figure également Alain Madelin, critiquant ouvertement la position jugée anti-américaine du président de la république française Jacques Chirac et de son ministre des affaires étrangères Dominique de Villepin, regrettant que "Saddam Hussein ait pu diviser les alliés transatlantiques" et reprochant aux européens de ne pas avoir proposer d'alternatives au maintien au pouvoir du dictateur irakien.

Cette position favorable à l'intervention militaire américaine en Irak est également relayées par plusieurs intellectuels dont Alain Finkielkraut, André Glucksmann, Pascal Bruckner et Romain Goupil.

Il est également un ardent défenseur de l'état d'Israel et un partisan de l'entrée de la Turquie en Europe ce qui lui vaut une certaine inimitié chez ses adversaires de gauche et de droite qui à l'occasion l'accuse de néo-conservatisme ou l'accuse d'être à la solde des États-Unis. En mars 2003, il accuse d'ailleurs dans un article du journal Le Monde la « gauche modérée » française de dériver vers l' « antisémitisme » par le biais de l'anti-sionisme.

________________________________________________________________________________

Le 24 avril dans le Journal 19-20h de FR3, le député UMP Pierre Lellouche, pour justifier le soutien des électeurs et députés centristes à Nicolas Sarkozy, a dit : "Ce ne sont pas des harkis ou des chaouchs : ils auront leur place!". Alors que Pierre Lellouche tenait ce propos, Nicolas Sarkozy faisait ovationner les Harkis à Rouen pendant plusieurs minutes en présence du député-maire UDF de la ville Pierre Albertini.

________________________________________________________________________________
 Citations:
"Inutile d'agresser Jaques Chirac, mais si nous gagnons les élections, nous changerons aussitôt la politique étrangère... Avec Nicolas Sarkozy, on a affaire à quelqu'un qui dit ce qu'il pense. Il dit "Je ne serai pas allé en Irak, mais je n'aurai pas mené de campagne anti-américaine pour autant".Je crois que le discours de Dominique De Villepin à l'ONU était inutile". 19/09/06

"C'est dire si on peut être inquiet qu'à 90 jours des élections, Madame Royal quand elle est interrogée sur notre force de dissuasion ressemble au candidat d'une émission de télévision qui s'appelle je crois Le maillon faible". 26/03/07

________________________________________________________________________________

Je tenterai de compléter ce portrait, cela me semble un peu léger, encore une fois n'oubliez pas que ce genre d'énergumène peut très bien devenir ministre...

Merci,
La chroniqueuse


Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

arnaud 30/04/2007 16:57

Faites passer cet article en masse sur vos blogs et autour de vous

Les économies de Ségolène Royal depuis son arrivée à la tête de la Région Poitou Charentes

Depuis son arrivée à la Région, Mme Royal a mis la Région à la diète et a supprimé tous les privilèges de l'époque Raffarin qui aura tout de même duré trente ans.

- Indemnité des conseillers généraux: 100 000 euros : supprimé
- Fonctionnement groupe politique: 50 000 euros: supprimé- Campagne de communication: 980 000 euros: supprimé- Restauration: 200 000 euros: supprimé- Brochette de l'été: 75 000 euros: supprimé- Fête du pain: 50 000 euros: supprimé- Galette primere: 50 550 euros: supprimé-Quatre véhicules sur 14 de la Région: supprimé

Ce qui fait qu’au total, Madame Ségolène Royal a économisé 1 505 550 euros soit 1 million d'euros + 505 550 euros économisés grâce à Mme Royal.
Cet argent est depuis utilisé pour des projets utiles comme:
-Le TER à 1 euro
- Chèques livres qui permettent aux familles d'avoir leur livre scolaire gratuit.- Contrat Tremplin (déjà plus de 3000 emplois créés dans la région)- Matériel pour les lycées (comme matériel informatique)- Mise en place de la démocratie participative- Mise en place des budgets participatifs (dans les lycées par exemple.)

Tout ce qui est marqué ci-dessus à été reconnu par l'UMP et par toute la classe politique comme étant la vérité, article paru dans le journal La Nouvelle République.
J'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/
Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plaît!!! Merci d'avance

La chroniqueuse 30/04/2007 19:01

Les lecteurs de ce blog peuvent lire ce commentaire, je me réserve le choix de mes articles...Pour le lien, dans l'absolu je veux bien mais avec une réciprocité...