Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
19 novembre 2006 7 19 /11 /novembre /2006 10:04
Tout le monde à présent connaît M. Georges Frêche, le président PS du conseil régional du Languedoc-Roussillon, et ce pour son goût mal placé de la polémique.
En effet, après avoir insulté la communauté des Harkis, le voilà qui décide de nous faire partager son point de vue sur  le nombre, un peu trop important selon lui, des joueurs noirs de l'équipe de France.

"Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s'il y en a autant, c'est parce que les blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks.
"
Biensûr tout le monde s'est indigné au PS mais pas seulement, les bleus, SOS Racisme, Jaques Chirac et... Jean Marie Le Pen ont aussi répondu à ses propos.

Pour Lilian Thuram, "Ce discours raciste est extrêmement dangereux, surtout dans une situation sociale où les gens sont étouffés économiquement, avec une grande précarité"
"
Les choses vont crescendo : on parle de MM. Finkielkraut, Sarkozy, Le Pen, Villiers... Bientôt, ce discours sera légitime".

M. Le Pen, quand à lui, a réagi différemment :
"Il m'a semblé que sa déclaration est une déclaration de racisme anti-blanc. S'il y tant de noirs dans l'équipe de France, c'est parce que les joueurs français sont nuls".
On dirait qu'il a oublié que tous les joueurs de l'équipe de France étaient Français...

La polémique fait donc rage depuis, et je pense que dans peu de temps M. Frêche va devoir exercé la politique ailleurs qu'au sein du parti socialiste. En tout cas, il ne veut pas entendre parler d'excuses, apparemment, il ne voit pas ce qu'il a à se reprocher.
"Il ne s'agit pas du tout de s'excuser, comme la dernière fois sur les harkis. Là, il s'agit d'interprétations qui sont totalement étrangères à leur signification exacte et à l'évidence mal exprimés"

Bon le vrai problème est en fait que M. Frêche n'en est pas à sa deuxième polémique, c'est en réalité un habitué  des propos à tendance raciste et/ou diffamatoire. En fait cet homme aurait dû être exclu du PS depuis longtemps.
En juin 2000, lors de l'inauguration d'un tramway, il se moque d'une passante portant un voile musulman, puis enchaîne en comparant à la ville marocaine de «Ouarzazate» le quartier de la Paillade, à forte population immigrée.
En mai 2003, dans un entretien à un hebdomadaire local, il soutient que "
l'incapacité de notre pays, depuis quarante ans, à intégrer convenablement les millions de citoyens nés, sur notre sol, de parents d'origine étrangère, constitue [...] la plus grande menace intérieure pour notre avenir".
En novembre 2005, D'éminents historiens osent critiquer son projet de musée dédié aux Français d'Algérie : " Rien à foutre des commentaires d'universitaires trous du cul . On les sifflera quand on les sollicitera". Il a de la classe, vous en conviendrez.
Je pense que l'on peut à présent avancer, sans trop prendre de risque, que M. Frêche est raciste.

Merci,
La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

Erasme de Metz 28/01/2007 23:21

@ La ChroniqueuseQue penses-tu de la décision prise finalement par le PS?A force de pousser, ça avance non?

La chroniqueuse 29/01/2007 10:34

J'avoue être ravie, M. Frêche a eu ce qu'il méritait...Cela me rassure pour le PS...

Tibo 29/11/2006 01:30

Je souhaite que le PS exclue cet abruti (qui a menacé de faire des révélations sur le financement du PS, par ailleurs).Mais je voulais rappeler quelque chose. Le pseudo-intellectuel Alain Finkielkraut a dit à peu près la même chose que Frêche ('"l'équipe de France est black black black et nous sommes la risée de l'Europe"), il y a un an, et il continue à être invité tranquillement sur les plateaux TV et à animer une émission à la radio.
A croire que le racisme anti-noir choque moins que l'antisémitisme, par exemple.

La chroniqueuse 29/11/2006 17:49

C'est dingue qu'il y ait autant de gens qui s'écrasent devant un type comme Finkielkraut...Comprends pas...

Dom des ménagÚres 21/11/2006 17:22

Pour moi, Frêche est avant tout un con qui aime trop faire parler de lui., mais j'espère qu'effectivement après tous ses propos inacceptables, le PS va enfin se décider à l'envoyer là où il sera mieux et avec ses copains, chez Jean-marie.

La chroniqueuse 21/11/2006 19:30

Ah là il faut...

Professeur Couillon 21/11/2006 01:45

Je confirme : Ségolène Royal s'est empressée de se démarquer de ces propos. Bravo à Thuram : non seulement c'est un très grand joueur de foot  (comme sans doute plusieurs des huit autres joueurs noirs, sans quoi ils ne seraient pas là) mais en plus c'est un type intelligent, le seul peut-être à avoir fait à Frêche une réponse construite, qui aille au-delà de la seule légitime indignation !Quant à Le Pen, comme d'habitude, il n'a entendu que ce qui l'intéressait.

Rox 20/11/2006 19:40

Tu as raison. Je suis certaine que Ségolène Royal est la première à condamner les propos de Georges Frêche.  Moi aussi, je me demande comment cet homme peut encore être membre du Parti Socialiste. Toutefois, je suppose qu'après ses dernières élucubrations, il devrait ne plus en être.