Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 11:33

Aujourd'hui, la justice a enfin montré que les lois françaises devaient être appliquées. Après des années de complicité de discrimination, l'office du tourisme du cap d'Agde a été condamné par le tribunal correctionnel de Béziers.

Il s'agit de "complicité de discrimination" avec les agences immobilières.

SOS Racisme, qui s'est porté partie civile, avait déposé plainte le 5 août 2003 après une journée de "testing" mettant en évidence les "discriminations opérées par des agents immobiliers et hôteliers du Cap d'Agde à l'encontre des touristes d'origine extra-européenne".

Alertée par des employés de l'office du tourisme, l'association a eu recours à la citation directe, à la suite du classement sans suite de l'affaire par le procureur de la République de Béziers.

Il n'est pas rare que tout soit mis en oeuvre pour que ce genre d'affaires tombe aux oubliettes.

Trois employés avaient reconnu qu'une dizaine d'agences immobilières demandaient à la centrale de réservation de l'office de refouler les noms à consonance "M", comme maghrébine.

Des locations de vacances réservées aux "blancs" uniquement, n'ayons pas peur des mots c'est de cela dont il s'agit. Je suis cependant heureuse de voir que les employés de l'office ont non seulement été choqués par les manigances de leur patronne mais aussi qu'ils ont su faire preuve de civisme en alertant SOS racisme.

C'est la première fois qu'une administration publique se voit condamnée, et la sentence est exemplaire :

20.000 euros d'amende pour discrimination à la location, et la directrice a écopé de 15 jours de prison avec sursis.

Ils ont été en plus condamnés à payer solidairement 1.500 euros de dommages et intérêts au titre du préjudice moral ainsi que 5000 euros d'indemnités pour les frais d'honoraires de justice d' SOS racisme.

La constitution de partie civile de SOS Racisme a été retenue par le tribunal, pour  Samuel Thomas, le vice-président de SOS Racisme c'est une "victoire".

"Cela veut dire que notre légitimité à poursuivre a été reconnue".

L'organisation ne compte pas s'arrêter là, elle va maintenant poursuivre "les agents immobiliers qui avaient donné les ordres de discrimination à l'Office du tourisme".

M. Thomas en appelle aussi au ministère du Tourisme pour qu'il envoie une directive "à l'ensemble des offices de tourisme en France, pour rappeler à leurs responsables que répercuter des demandes discriminatoires constitue bien sûr un délit, mais ne pas les signaler également" .

N'oublions pas par la même occasion, que certaines agences immobilières enfreignent la loi de la même manière en ce qui concerne les locations et achats de résidences principales.

 Merci,

La chroniqueuse

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Fiona 17/04/2006 09:38

@ le propriétaire : ETRE FRANCAIS... ne veut pas dire ce mettre des oeillères ! Je pense que tu oublis un peu trop que lorsque la france a eu besoin de reconstruire ta si belle France... elle a fait appel aux "M" comme dit si bien La chroniqueuse... Tu as la mémoire bien courte !
 
Pour en revenir à l'article "car il parle de Tourisme" ! Je trouve qu'effectivement on ne donne pas une belle image de notre france aux étrangers.  La justice a été faite !  Pour ta gouverne le propriétaire ou le prétorien, on parle de location "vacances". Tu ne pars jamais à l'étranger ? Tu es un français... dehors ! Sympa comme vacances. Mais je pense que tes convictions sont profondes. Alors restes bien dans tes petites charentaises de "petit français" ... (ouverture d'esprit, égalité etc... tu ne connais pas!)
 
@ La chroniqueuse : merci pour tes articles. J'ai toujours plaisir à te lire.
Amicalement

La chroniqueuse 17/04/2006 10:36

Merci Fiona, voilà qui est dit et bien dit!

Le Prétorien 16/04/2006 16:31

L'antiracisme EST/FAIT partie de l'idéologie capitaliste qu'elle soit de gauche ou de droite. Je ne parle pas de racisme primaire bête et méchant. Il n'existe plus ou que très rarement et ne représente surtout pas la majorité des gens classés racistes. Mais il est tellement plus pratique de nos jours de traiter 33% des Français racistes, pourcentage qui monte d'ailleurs à 70% lorsqu'un sondage signale que 70% des Français trouvent qu'il y a trop d'étrangers en France et que Krouchner déclare " 70% des Français sont racistes". N'a-t-on pas le droit en France de condamner une politique d'immigration irresponsable qui jette des millions de Français dans la misère et qui fait le bonheur du MEDEF et de la gauche sans être traité de racistes.

Le Prétorien 16/04/2006 00:20

La Chroniqueuse le choix de ta "chronique"démontre ton choix de Société hors la société multiraciale présente deux inconvénients majeurs : tout d’abord, c’est une société « multiraciste », où prospèrent les ghettos, la haine raciale, les guerres sociales en tous genres, comme le démontrent les exemples des U.S.A., du Brésil, de l’Afrique du Sud, etc. Ensuite, ce modèle social équivaut à une new-yorkisation de l’Europe, selon la logique de l’Occident planétaire, où le déracinement, l’individualisme narcissique, le renforcement du caractère mécanique et marchand du corps social, la perte de l’identité culturelle, constituent la règle et vident de sens le concept de citoyenneté, tant pour les allogènes que pour les indigènes. Pour des raisons d’hostilité à tout racisme, pour le droit de chaque homme à bénéficier d’une identité et d’une citoyenneté, pour la préférence d’un modèle communautaire sur la société massifiée qui montre aujourd’hui son caractère pathogène, et le respect de la culture européenne, porter le soupçon sur la société multiraciale doit devenir aujourd’hui une priorité. D’ailleurs, dans la mesure où les véritables enjeux, les nouveaux clivages opposeront de moins en moins une « droite » à une « gauche » – querelle socio-économique aujourd’hui secondaire et dépassée – mais les partisans du cosmopolitisme aux partisans de l’identité, qui se recrutent désormais à gauche comme à droite, la question de la société multiraciale devient centrale et s’instaure comme problème politique majeur de cette fin de siècle.

La chroniqueuse 16/04/2006 00:28

Oui à une France multiraciale, alors...Puisque c'est déjà le cas!
Tu peux te faire appelé le propriétaire ou le prétorien, tu tiens toujours un discours raciste...

Un Propriétaire 16/04/2006 00:05

Mes critéres de choix::ETRE FRANCAIS.ce n'est pas un délit. j'espére de ta part

La chroniqueuse 16/04/2006 00:10

Refuser de louer à quelqu'un juste parce qu'il n'est pas de nationalité française dénote une ouverture d'esprit qui m'éblouie...
Que penses-tu des gens d'origine étrangère mais qui ont une carte de nationalité française? Tu leur loues? 

Un Propriétire 15/04/2006 21:52

La Chroniqueuse quant on loue un appartement .il est tout à fait normal de choisir son locataire ,J'espere que tu comprends le mot Liberté.

La chroniqueuse 15/04/2006 22:43

Oui je connais le sens de ce mot, je te remercie bien mais toi connais-tu le sens du mot "égalité"?
La loi interdit toute forme de dicrimination, c'est donc d'un délit dont-il s'agit...
Sinon quels sont tes critères de sélection pour choisir un locataire?