Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 13:11

Le président de la république française a enfin décidé d'agir. L'article 8 de la loi sur l'égalité des chances", qui proposait le fameux contrat première embauche, sera remplacé "par un dispositif en faveur de l'insertion professionnelle des jeunes en difficulté". Pas plus de précision pour le moment, il faudrait je pense explorer les pistes de M. Fillion, le CIVIS, etc.

Douze semaines de contestation syndicale, étudiante et lycéenne sont venu finalement à bout du CPE. Les choses vont enfin pouvoir rentrer dans l'ordre. En espérant que cela dure!

La nouvelle a été donnée à travers un communiqué du président, qui disait ceci :

devillepin

"sur proposition du Premier ministre et après avoir entendu les présidents des groupes parlementaires et les responsables de la majorité"

Un message qui tente d'égratigner le moins possible l'égo surdimensionné de notre cher premier ministre.

La réunion de ce matin, à l'Elysée, qui rassemblait  le premier ministre, le président de l'UMP et ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, les ministres Jean-Louis Borloo, Gérard Larcher et Henri Cuq, les présidents des deux assemblées, Jean-Louis Debré et Christian Poncelet, de ceux des groupes parlementaires UMP, Bernard Accoyer et Josselin de Rohan, et des rapporteurs de la loi sur l'Egalité des chances, Laurent Hénart et Alain Gournac, et le président lui-même a donc fini par trancher une bonne fois pour toute pour en finir avec cette affaire du CPE.

L'idée : Une "aide de l'Etat aux employeurs qui embaucheront des jeunes en difficulté en contrat à durée indéterminée".

Les "objectifs au coeur de l'action gouvernementale au cours des prochains mois" selon M. De Villepin, qui est, rappelons le, toujours le premier ministre de la France :

1) "donner à chacun sa place, créer des emplois, créer de la croissance"

2)  "préserver notre modèle social en l'adaptant".

Attendons de voir si ces objectifs sont vraiment les siens, et comment il va s'y prendre pour tenter de les atteindre...

Enfin reste la bonne nouvelle, espérons cependant que la rivalité qui oppose le premier ministre et le ministre de l'intérieur ne va pas engendrer d'autres mésaventures de ce genre... Nous verrons bien.

Merci,

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Dominique 14/04/2006 22:12

MEDEF, syndicats, partis de gauche et partis de droite, ont organisé ou laissé faire depuis trente ans la mondialisation totale et l’immigration massive, directement responsables de la précarisation galopante et de la régression sociale accélérée. La réponse à donner au pays ne peut être aussi lamentablement technique et catégorielle que celle du gouvernement, ni aussi archaïque que celle des syndicats. Cette lamentable affaire ne concerne de surcroît que les entreprises de plus de 50 salariés, c’est-à-dire 4% des entreprises françaises. Si les Français veulent la garantie de l’emploi au lieu de la précarité, ils doivent faire leur révolution culturelle et politique en tournant le dos à des partis et à des hommes qui ont fait le choix délibéré de livrer la France et les Français à la mondialisation et à l’immigration. La reconquête sociale passe nécessairement par le rétablissement de la préférence nationale et communautaire, la protection de nos marchés, la redéfinition des règles du commerce mondial, le rétablissement de droits de douane adaptés, l’arrêt immédiat d’une immigration qui ruine la France et la reconquête économique et industrielle de notre marché intérieur. Plus que jamais, il est essentiel de produire français, avec des Français !

La chroniqueuse 15/04/2006 10:24

BLA BLA BLA...

Jean-Pierre 14/04/2006 16:35

Et on se retrouve une fois de plus avec des emplois aidés, qui soulagent sur le moment, mais qui ne règlent rien du tout sur le long terme... ;-))

etiq 14/04/2006 10:36

Dommage pour les jeunes non-qualifiés.

marc d HERE 13/04/2006 16:37

Des débats et des réflexions sur le CPE, la sortie de crise et la nécessité de réformes en France....et même de la poésie (un peu) sur le blog d'Initiative Européenne et Sociale (IES).
A vous.
marc d'Héré
http://initiativeeuropeenneetsociale.over-blog.com
 

Fiona 10/04/2006 18:32

M. de Villepin a dit aussi :
"Les conditions nécessaires de confiance et de sérénité ne sont réunies ni du côté des jeunes, ni du côté des entreprises pour permettre l'application"  du CPE. M. de Villepin regrettant de ne pas avoir été "compris par tous" sur ce sujet, et affirmant avoir voulu "agir vite" pour l'emploi des jeunes.  Depuis le 16 Janvier ... Il était tant d'arrêter cet autisme !

La chroniqueuse 10/04/2006 23:05

Tout à fait!