Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
8 avril 2006 6 08 /04 /avril /2006 11:15

Après un long silence, Jean Marie Le Pen intervient sur l'affaire du CPE. Une interview donnée dans Le Parisien/Aujourd'hui en France qui fait office de rappel. Le danger nous guette, il prend soin lui même de nous avertir sans vraiment le vouloir.

M. Le Pen salue le courage de M. De Villepin et oui, qui l'eut cru :

Il est "le seul qui soit digne de son rôle" et  "le seul qui tienne la route dans cette affaire", selon lui.

Il pense que le contrat première embauche n'est pas une mauvaise idée, mais insuffisante néanmoins :

"le CPE n'est qu'une mesurette, une petite proposition pour favoriser l'emploi".

Pour ce qui est de la mobilisation contre le CPE, il affirme que "les gens qui sont dans la rue ne représentent qu'une toute petite minorité de la France", un disours donc que l'on connait déjà, mais qui a du mal à convaincre.

Le président Jacques Chirac en prend pour son grade, naturellement, selon le chef du parti du front national :

 Il  "a eu une attitude aberrante en promulgant une loi tout en précisant qu'il ne fallait pas l'appliquer". Cela on le savait tous déjà aussi, mais bon...

Il n'est pas le seul à se faire montrer du doigt, la volonté de démarquation devient réciproque par rapport au ministre de l'intérieur, et les critiques pleuvent :

"Au lieu de faire son boulot, Sarkozy essaie de se faire aimer. Comme une vedette de cinéma. Mais l'autorité publique, ce n'est pas ça!".

M. Le Pen prétend ne pas plus tirer avantage "qu'un médecin lors d'une épidémie", on reconnait son goût pour les métaphores à valeur hyperbolique.

Cependant il y a des propos que l'on ferait mieux de ne pas ignorer :

"Mes chances pour 2007 me paraissent de plus en plus sérieuses", en effet le chef du FN annonce que les adhésions à son parti sont en hausse, que cela soit vrai ou non, il faut se méfier du Borgne, encore et toujours.

Rappelons à quel point il est important de voter en 2007 ne serait-ce pour ne plus revivre la débacle du 21 avril 2002, et les conséquences que l'on connait!

Merci,

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

lLuc 12/04/2006 21:42

Ah, ah, le borgne a perdu a un oeil en défendant un maghrébin! On aura tout entendu!!!
Le Canard Enchainé a démontré, en s'appuyant sur des témoins oculaires (désolé pour le jeu de mots...) que Le Pen s'est pris un bon gnon dans la tronche dans une bagarre de soulards... Oeil pour oeil, dent pour dent, comme dirait le FN!

Fiona 10/04/2006 16:31

Très bien dit la chroniqueuse... La liberté d'expression !
Même si je ne post pas je lis tes articles et les commentaires.

La chroniqueuse 10/04/2006 23:06

Ca me fait très plaisir...Merci!

Le Patriote 10/04/2006 09:43

Chere Chroniqueuse soit" cool et relax"les propos de Jack sont à prendre au second degré.Mais, quand on pond un article injustifié sur le FN en traitant d'une facon abjecte une personne  de "borgne" alors que cette INFIRMITE est la conséquence d'une bagarre pour défendre un maghrébin,il est normal que des personnes te rendes "la monnaie de ta piéce".

La chroniqueuse 10/04/2006 10:02

Je suis désolée d'avoir réduit la personnalité de M. Le Pen à son infirmité, vraiment je comprends mieux...
Cependant j'arrive à voir le second degré quand il y en a, je te remercie de ne pas me sous-estimer, mais ce second degré est plutôt lourdingue, voilà pour quoi je le dit.
Je le dit clairement, il s'agit de mon blog, j'y écrit ce que je veux, et  je le dit honnêtement j'exècre M. Le Pen et ses idées, il n'a pas de programme digne de ce nom non plus, car je n'ai pas de carte d'adhésion au PS, soit dit en passant...
Donc encore une fois, si les propos de ce blog vous gêne, il y a une solution, changez de blog!
Je continuerai à écrire ce que je pense quoi qu'il arrive...

Grenouille de Bénitier 10/04/2006 09:16

la chroniqueuse. Mais j'aimerais bien qu'elle précise sa pensée quand elle dit qu'il faut affûter sa carte électorale. Parce que justement moi j'ai un problème, je sais pour qui je ne vais pas voter (LePen, Sarkizy, Villepin), par contre je ne sais pas du tout pour qui je vais voter. Cherche un candidat présidentiel potable désespéremment !
Et je voulais répondre aussi à Jean-marie sur un point à propos de la "dénatalisation suicidaire de la France". Il n'y a pas de dénatalisation en France : nous sommes le pays européen le plus prolifique.
De plus on est déjà assez sur Terre, la démographie a explosé au siècle dernier, il faudrait peu-être songer à se calmer.

La chroniqueuse 10/04/2006 12:39

Le fait de savoir pour qui tu ne voteras pas est déjà bien, personnellement j'attend de voir les programmes à venir pour me décider.
Je voterai sans doute à gauche et sans doute pour ségolène, non pas par conviction ultime, mais parce qu'il faut voter pour éviter une débacle comme celle de 2002, et que la droite en déjà assez fait pour ma part .
C'est à toi de te forger une opinion, et de faire ton choix en conséquence,  n'attend pas qu'on te dise de voter untel.
Je suis comme toi à la recherche d'un candidat potable. C'est pas gagné!
 
 

Grenouille de Bénitier 10/04/2006 09:10

Et ben dis donc, ça chauffe sur ce blog... Moi je suis plutôt du côté de l