Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 09:43

En ce moment quelques hommes politiques se partagent les médias pour véhiculer leurs idées, enfin si on veut...

S'il en est un qui m'intéresse particulièrement aujourd'hui, c'est M. Gille De Robien, on a tenté de nous faire croire qu'il faisait parti de l'UDF, en fait il s'avère que non car il se voue corps et âme pour le parti majoritaire de la droite, l'UMP. On peut noter qu'il est plus villepiniste que sarkozyste, mais son ennemi officiel reste apparemment M. François Bayrou...

On le voit et l'entend partout, sur toutes les chaînes de télévision et stations de radio. Il a lui aussi eu le privilège d'être l'invité du Grand Journal animé par M. Denisot, et ça une semaine après M. Sarkozy. Je crois que je ferais mieux d'arrêter de regarder Canal +...

L'interdiction de la méthode de lecture globale qui de toute façon n'était plus effective, c'est lui. Grâce à lui, l'éducation va faire un bond en arrière de trente ans, vive le progrès et l'innovation selon M. De Robien.

Cet ancien ministre du logement, des transports, et aujourd'hui de l'éducation nationale est en campagne pour défendre bec et ongle le CPE qui défrise les jeunes. Selon lui, de toute façon ces jeunes n'y connaissent rien et sont instrumentalisés par les méchants gauchistes, c'est à dire les syndicats et les partis socialistes et communistes.

Les jeunes étudiants seraient donc trop bêtes pour comprendre les tenants et les aboutissants d'un contrat très compliqué qu'on aurait appelé "contrat première emploi", et qui serait un moyen de lutter contre le chômage parait-il, mais apparemment pas contre la précarité.

Ben oui, il faut pas rêver, on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre... Sauf quand on est pistonné peut-être...Mais ça c'est une autre histoire...

Selon M. De Robien, il n'y a pas 44 universités en grève en ce moment mais une quinzaine seulement et il s'offusque que les médias transmettent ce genre d'informations :

"Ce sont des mensonges. C'est vraiment de la désinformation. Il n'y a pas de désaccord, il y a la réalité"

Comment culpabiliser les jeunes pour qu'ils arrêtent de faire grève? M. De Robien croit avoir les moyens de les faire craquer :

"La majorité des jeunes dans notre pays veulent poursuivre leurs études parce qu'ils savent que les examens, c'est ce qu'il y a de plus important, justement pour avoir un travail demain"

Autre tentative :

"Je voudrais m'adresser aux jeunes qui, dans leur immense majorité, veulent travailler, parce qu'ils ont su rester calmes au cours des semaines dernières: vous êtes en train de gagner votre avenir, il vous appartient de sauver votre année".

De toute façon ce n'est pas la rue qui gouverne, c'est le gouvernement, et le pédagogue qu'il est prend parti de nous expliquer comment ça marche :

"Un texte est voté, c'est le Parlement qui l'a voté. Par conséquent, la loi républicaine est la loi de tous. On peut très bien améliorer les choses dans les décrets d'application", n'oublions pas que le débat à l'assemblée qui est le tronc principal du parlement a été évité grace au recours au 49.3 par le premier ministre.

En tout cas, il fait parti de ceux qui veulent nous faire croire qu'ils utilisent les armes pour lutter cntre le chômage des jeunes, même si on sent un peu qu'ils essayent de se convaincre simultanément...

Le gouvernement devient impopulaire ce n'est pas grave : "Cette popularité reviendra car nous gagnerons la bataille contre le chômage par une nouvelle courbe d'emplois", mais bien sûr!

A part "l'incident au mois de janvier, depuis neuf mois, le chômage diminue. Nous sommes persuadés que, dans les mois qui viennent, la courbe du chômage va encore baisser" et celle du RMI va encore augmenter, je rappelle que ce mois-ci nous en en sommes à 4.7 % de RMIstes, chiffre record...

Le mouvement des étudiants est selon lui une "

agitation complètement stérile". Ce n'est tout de même pas pour cela qu'il a autorisé l'evacuation par la force de centaines d'étudiants de la Sorbonne mais pour des raisons de sécurité :   "il existait un danger: s'il y avait eu un incendie ici, ils (les jeunes) auraient été pris au piège, nous avions le devoir de les protéger".

 

Voilà, M. De Robien fait ce qu'il peut pour apparaître comme l'homme de la situation, sauf que le monde de l'éducation reste un mystère pour lui, son amateurisme reste flagrant; en tout cas je ne pense pas que le fait de mépriser les jeunes parce qu'ils sont jeunes va contribuer à inverser la tendance des mobilisation du moment.

 

 Mais bon, comme le chantait si bien Brassens, "Quand on est con, on est con!"

Merci,

La chroniqueuse

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Portraits
commenter cet article

commentaires

Hasting 16/03/2006 17:24

Ce blogueur n'est pas villiériste pour rien...

La chroniqueuse 16/03/2006 18:11

non c'est sûr, en plus il est amnésique...

blogueur 16/03/2006 11:39

La chroniqueuse est en effet un weblogueuse dont je ne me rappelais plus l agressivité. C est une erreur de casting dans ma démarche de faire connaître le blog; je la croyais plus fine ou subtile, son blog est pas mal fait...mais l habit ne fait pas le moine. Mea culpa donc.

La chroniqueuse 16/03/2006 13:20

Ok si tu le dis, je ne suis ni fine ni subtile et en plus je suis agréssive, décidément...

Hasting 16/03/2006 00:23

J'approuve ce que tu écris, j'ai été outré par la visite de Robien à la Sorbonne, ou plutôt à ses conclusions malhonnêtes. Je ne sais comment il va maintenant réagir aux propos des 46 présidents d'université... Quant au nombre de facs en grève, il ne cesse de s'accroître, difficile de le nier aujourd'hui. Robien était, je crois, un bon maire d'Amiens, un pas trop mauvais ministre des Transports, il est aujourd'hui un piètre ministre de l'Education : c'est ce qu'on appelle atteindre son seuil d'incompétence...

La chroniqueuse 16/03/2006 07:36

Merci beaucoup Hasting, j'approuve ce que tu écris également, et cela fait plaisir de voir quelqu'un qui commente réellement mon article...
A bientôt.

bloggueur 15/03/2006 20:09

Dommage que tu te sentes agressée comme ca.
 

La chroniqueuse 15/03/2006 23:37

Agressée, c'est pas le mot, blasée serait plus pertinent...

blogueur 15/03/2006 20:02


 
la mauvaise foi ou l esprit "partisan" ne sont pas de mise sur ce blog voyons donc ce que me reproche la chroniqueuse... Il y a deux phrases traduites soient : Un Sondage revele que 40% des musulmans veulent la charia en Angleterre Poll reveals 40pc of Muslims want sharia law in UK a fifth have sympathy with the "feelings and motives" of the suicide bombers who attacked London last July 7, killing 52 people, although 99 per cent thought the bombers were wrong to carry out the atrocity. 20% d entre eux ont de la sympathie pour les kamikazes qui ont tué a Londres, mais seulement 1% est d accord (bon d accord cela est dit plus loin sur l idée) a fifth = 1 sur 5 ca fait bien 20 n est ce pas? il faudrait donc m expliquer....ou il y aurait erreur d interpretation? Bon, tout cela n ets pas grave...vous avez compris, on ne peut expliquer certaines choses a certaines personnes...c est clair...

La chroniqueuse 15/03/2006 20:04

je ne t'ai rien demandé moi, c'est toi qui viens faire ton gentil gars à l'esprit ouvert sur mon blog, pour me pourrir sur le tien en fourbe, je n'aime pas De Villiers parce que sont leitmotiv c'est l'islamisation de la France et je trouve que c'est exagéré comme point de vue et surtout infondé. Tu n'as pas traduis "feelings et motives" dans ta phrase, ce qui modifie le sens... mais bon de toute façon tu n'es pas le premier de villieriste à vouloir polluer mon blog, d'ailleurs je me demande si je n'ai déjà eu affaire à toi, en tout cas si tu veux réellement comprendre pourquoi je ne suis pas en phase avec toi et tes idées, tu trouveras les réponses dans mes chroniques. Bonne lecture à toi qui aime comprendre.