Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
7 mars 2006 2 07 /03 /mars /2006 23:12

M. Hollande a le vent en poupe et s'autorise enfin après toutes ces années à incarner l'opposition. En effet, bien que ses timides interventions au sujet de la fameuse loi du 23 février 2005 n'ait impressionné personne à l'époque, il ne lache pas l'affaire et ouvre enfin sa "gueule".

Est ce l'effet du CPE qui rend le terrain de la contestation favorable pour un opposant du gouvernement?

Toujours est-il que j'ai été surprise de l'attaque frontale et ciblée contre notre cher ministre de l'intérieur. Sur LCI, il souligne un détail important concernant la perpétuelle mise en avant personnelle de M. Sarkozy.

Il va même jusqu'à proférer des menaces :

"Je saisirai s'il le faut la commission de contrôle des comptes de campagne car je considère qu'aujourd'hui, Nicolas Sarkozy étant en campagne, une partie des dépenses qu'il consacre, aux frais de l'Etat, devrait être imputée au budget de l'UMP". C'est pas faux.

 

"Les moyens de la République ne doivent pas servir à la cause d'un seul". C'est sûr, pour aller devant les caméras il faut se déplacer et on peut supposer que le salaire de son chauffeur est couvert par les contribuables.

"Lorsque Nicolas Sarkozy se déplace sur notre territoire, il agit comme ministre de l'intérieur l'après-midi et puis le soir, comme président de l'UMP, candidat à la présidence de la République."

"Il y a vraiment une espèce de mélange des genres de la part de Nicolas Sarkozy qui, à quelques mois d'une campagne présidentielle, mérite d'être clarifiée". Il insiste en plus, on croirait presque qu'il est sérieux pour le truc de la commission des contrôle des comptes.

Ce point est cependant très pertinent, il est clair que M. Sarkozy utilise son mandat de ministre pour faire ouvertement campagne.

Il a réussi à créer un "processus où on ne sait plus qui parle, si c'est le candidat, le ministre de l'Intérieur, le président du conseil général (des Hauts-de-Seine) ou le président de l'UMP".

Lorsque il est l'invité de Didier Barbelivien dans l'émmission de Michel Drucker, vivement dimanche, quel personnage incarne-t-il?

Merci,

La chroniqueuse

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

DJ Chen Yong 09/03/2006 13:24

Un mélange des genres intolérable en démocratie. Et dire que c'est le ministère de l'Intérieur qui va organiser les élections présidentielles, cela laisse rêveur...

La chroniqueuse 09/03/2006 13:40

Oui, je pense donc qu'une enquête se doit d'être faite à ce sujet. Je ne veux payer la campagne de M. Sarkozy, même indirectement!