Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
1 mars 2006 3 01 /03 /mars /2006 17:18

Force aujourd'hui est de constater que M. De Villepin commence à reproduire les mêmes fautes que son prédecesseur. Il perd ses chances d'être présidentiable. Et pourquoi donc? Me direz-vous, c'est simple son disours de rassemblement des Français devient de moins en moins crédible.  

Si sa cote de popularité baisse, on peut dire qu'il le doit en partie à son CPE et à la manière dont il a fait passer ce projet de loi, car oui, il a eu recours à l'article du 49.3, pour appuyer sa politique libérale et non pas pour faire face à l'urgence de la crise de l'emploi.

Le nombre de chômeurs a d'ailleurs augmenté en janvier, et bien que la majorité des Français pense que le CPE n'est pas une mesure juste pour régler le problème, il s'entête.

A propos de cette nouvelle hausse du chômage, il explique que ce résultat est «décevant» mais qu'il appelle par conséquent«davantage de mobilisation encore dans la bataille pour l'emploi. Nous devons gagner cette bataille. Nous tiendrons le cap. (...) La tendance reste bonne. Ce que nous visons, c'est une société du plein emploi». 

La tendance est tellement bonne que les agences pour l'emploi ne cessent de brûler dans les quatre coins de la France.

Il ne cesse de répéter qu'il est à l'écoute des Français, mais il apparaît clairement qu'il n'en fait qu'à sa tête.

De même pour les engagements que son gouvernement avait pris de ne pas privatiser EDF-GDF, la fusion qui est en train de se faire avec le groupe Suez réduit considérablement la part d'actions de l'état . Celle-ci ne devait pas se trouver en dessous de 70 %, et malgré la tentative de M. Sarkozy de nous convaincre du contraire sur une chaine de télévision, il s'avère que l'état ne possèdera plus que 35 % des parts.

Le mensonge à répétition, l'indifférence ne font que démontrer encore une fois que les hommes politiques vivent dans une autre réalité que la nôtre. Celle de l'ambition politique. Une course au pouvoir.

Avec un ministre de l'économie qui ne sait même pas combien de périodes de soldes il y a en France par an.

Un autre, ministre de l'intérieur, qui ne préconnise que des hommes en bleu comme solution à tous les problèmes.

Enfin, un premier ministre qui s'entête à vouloir se décrire comme le sauveur d'une France en perdition économique, et qui n'a pas su se montrer assez efficace pour toutes les crises du moment  : la grippe aviaire, l'épidémie de chikungunya, les déboires du clémenceau et la contestation du CPE.

Ce ne serait peut-être pas une si mauvaise chose que le président de la république actuel démissionne après dix ans de service. Je crois même qu'il a assez donné.

Merci,

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

DJ Chen Yung 02/03/2006 10:52

Ils ne font pas de politique, ils font de la communication, soit l'art de vendre du vent en faisant semblant de brasser de l'air pour se faire mousser. tout ceci mérite donc une mise en bière prochaine...

La chroniqueuse 02/03/2006 17:48

Oui, il y un grand besoin de changement dans le monde politique français...