Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
5 février 2006 7 05 /02 /février /2006 19:27

M. Sarkozy a présenté son plan contre l'immigration clandestine.

"Nous ne voulons plus d'une immigration subie, nous voulons une immigration choisie, voilà le principe fondateur de la nouvelle politique de l'immigration que je préconise". La France, méritez là ou quittez là quoi...

Si l'immigration se limite à des personnes étrangères diplomées, qui se chargera des sales besognes dont les nationaux ne veulent pas se charger?

Il annonce son besoin de lutter avant tout contre deux courants politiques différents pour atteindre ses objectifs.

"Je sais que ce principe se heurte à deux intégrismes"

Le plus connu : "l'immigration zéro défendue par Le Pen"

L'autre intégrisme est bien évidemment représenté par la Gauche:

"celui de ceux qui estiment que tout contrôle de l'immigration porte en lui les germes d'une forme de racisme".

Opter pour une politique ultra-sécuritaire n'est pas une forme d'intégrisme...

"Il ne s'agit pas de prendre aux pays en voie de développement leurs "bacs +10 pour leur laisser les bacs -4".

Alors sur quels critères seront choisis les élus qui pourront vénérer le sol sacré de la France?

Ce qu'il propose une "carte spéciale" qui serait délivrée aux étudiants "les meilleurs"  avec cependant  "l'obligation de retourner chez eux afin qu'ils rendent à leur pays une partie du bénéfice de leur formation". Voilà, une France sympa et solidaire, elle formera les cerveaux pour les autres pays, mais en échange de quoi?

J'avoue que cet altruisme soudain m'étonne...

Il veut aussi mettre en place un système "d'immigration à points", oui comme le permis, et  qui donnerait la priorité à un étudiant ayant fait le choix d'une voie universitaire "pour laquelle on manque d'étudiants".

"Une carte de séjour d'une durée de trois ans sera proposée aux migrants hautement qualifiés comme les scientifiques, informaticiens ou artistes", donc des Bac+10! ah les hommes politiques et leurs contradictions...

Il parle aussi d' "objectifs quantitatifs prévisionnels" de visas et de titres de séjour qui tiendraient compte des capacités d'accueil en matière d'emploi, de logement et d'éducation. Tout ça dans une optique provisoire. C'est ce qu'il propose en fait, un CPE spécial immigration, dès qu'on a plus besoin de vous, vous n'avez qu'à enrichir votre propre pays!

Il explique qu'il veut un contrat d'accueil et d'intégration "obligatoire", accompagnés d'engagements pour tout étranger désireux de s'installer "durablement" en France.

"Les préfets et les maires auront la charge de vérifier si le contrat d'accueil et d'intégration a été respecté avant de délivrer une carte de résident de 10 ans".

Il propose d'encadrer le regroupement familial, sans préciser comment....

Et si le contrat s'applique aussi pour leurs enfants nés en France, il  détruira enfin l'impact du droit du sol, ce qui fera plaisir à un certain intégrisme...

Merci

La chroniqueuse

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Tibo 07/02/2006 17:05

J'ai l'impression que c'est le quarante-deuxième plan contre l'immigration que nous ressert Sarkozy, depuis 2002.
Il tourne en rond.

La chroniqueuse 07/02/2006 19:47

Je crois qu'il commence à pédaler dans la semoule...
Enfin je l'espère...

DJ CC Jung 05/02/2006 21:20

Du baratin et du vent, comme d'habitude. Une construction qui ne tient pas la route... Les manoeuvres et les travailleurs au black ne seront sûrement pas ceux de l'immigration choisie... Ceux qui seront au bord des routes justement ou à collecter les bennes à ordures ou à coudre pour son frère du Sentier (recalé au Medef) seront les mêmes. C'est de l'agitation et une tentative de pillage de la matière grise des pays pauvres. Deux mauvaises raisons de cautionner ce débat bidon. Pas la peine de saliver devant un plat faisandé. Il me fatigue sérieusement ce type.

La chroniqueuse 07/02/2006 19:48

Toi aussi?