Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
14 janvier 2006 6 14 /01 /janvier /2006 22:05

S'il y a une chose que l'on a pu remarquer en quelques mois, c'est que le ministre de l'intérieur est vraiment de mauvaise foi. Je pense aussi que cela a contribué au fait qu'il est baissé dans les sondages de popularité. En effet, il ne suffit pas d'avoir la main mise sur les chaines de télévision pour que l'opinion publique se laisse complétement avoir. Il y a quelques temps, Marine Le Pen l'a  même remercié pour avoir popularisé les idées de son père. L'alibi de son désir de "discrimination positive" qu'il sait comme inappliquable, ne nous abusera pas indéfinment.

Alors qu'attent-il pour renoncer?

Non, il n'en a pas envie et l'a très clairement expliquer lors de ses voeux en tant que ministre.

Il ne se voit toujours pas comme un responsable pour les émeutes qui ont eu lieu l'automne dernier. C'est pourtant ses propos qui ont le feu aux poudre. Il est tellement plus facile de jeter la pierre aux autres.

Lilian Thuram a encore insisté sur ce point lors d'un entretien dans le "journal du dimanche", il voulait  ainsi répondre aux déclarations que M. Sarkozy avait tenu à son égard :

"M. Sarkozy ne connaît la banlieue qu'à travers les rapports de police"

"Je n'oublie pas qui je suis, ni d'où je viens. Mes amis habitent encore la banlieue"

"Un représentant de l'Etat doit avoir une analyse juste, une vraie hauteur de vue. (Nicolas Sarkozy) a poussé à la fracture sociale. Et son discours a réveillé le racisme latent chez les gens."

"j'ai l'impression que les politiques n'ont toujours pas tiré les bonnes leçons des émeutes"

"Bien sûr, il faut juger ceux qui ont brûlé les voitures. Mais à tête reposée, il faudra un jour attribuer les responsabilités de chacun. Les politiques doivent aussi être jugés par l'opinion publique."

"Le malaise français est un malaise social. Dans un quartier où il y a 40% de chômage chez les jeunes, il n'y a pas de futur. Dans la précarité, il n'y a pas de sécurité possible"

"la banlieue, ce sont aussi des gens qui aspirent à être heureux. Mais parfois, tu te laisses emporter par la précarité".

Et si on écoutait quelqu'un qui a grandi en banlieue et qui s'en est sorti pour changer!

Merci,

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Candide 17/01/2006 15:38

Puisque la politique vous intéresse, pour une vision décapante de  l'actualité : rendez vous sur LibreCours !