Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
11 décembre 2005 7 11 /12 /décembre /2005 10:47

Le jeudi 8 décembre, le Conseil supérieur de l’éducation s'est prononcé contre l'apprentissage professionnel dès 14 ans. Ce conseil est composé de syndicats d'enseignants, de membre du MEDEF, de parents d'élèves avec la PEEP. La pression des syndicats a eu raison de ce vote. Le problème est que cette instance n'est que consultative, alors bien qu'elle ait signifié son rejet de cette loi, le ministre de l'éducation nationale est en droit de l'ignorer.

C'est d'ailleurs ce que Gilles de Robien a fait, et pour parer cette affront, il décide d'interdire l'application de la méthode globale pour apprendre à lire au CP.

Opéraion: diversion des médias!

 Certes cette methode d'apprentissage de la lecture s'est révélée néfaste et moins efficace que la méthode syllabique mais il faut savoir que tout ceci ne mérite pas l'attention que cette loi d'interdiction a générer.

 Les enseignants n'utilisent plus cette méthode depuis environs 15 ans. Les IUFM ont condamné cette méthode et préconisent depuis longtemps la méthode mixte (une sorte e mélange entre la globale et la syllabique). Bref une loi qui sert à pas grand chose, mais qui a tout de même été médiatisée contrairement à ce rejet de la loi d'apprentissage dès 14 ans.

Cela donne envie de se demander comment certaines chaînes de télévision trient les informations qu'elles diffusent...

Mais le dindon de la farce dans cette histoire, c'est encore le public.

Merci

La chroniqueuse

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La chroniqueuse - dans Education
commenter cet article

commentaires

Lofi 21/01/2006 14:20

Rien à ajouter. Tout est dit et bien dit !