Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 18:09

"Face à l'épreuve, il est comme toujours plusieurs solutions. La première, c'est la division, c'est l'incantation, c'est la recherche de boucs émissaires. La deuxième, c'est la mobilisation et l'action"

M. De Villepin

On se demande qui divise ?

Les émeutes se passent dans les banlieues, certes mais il n'y a pas que les jeunes d'origine d'Afrique qui y ont participé!

Il y avait aussi des jeunes français dits de souche. Pourtant en parlant d'expulsion pour résorber le problème, on montre du doigt une certaine catégorie de la population. Lorsqu'on se met à parler de la polygamie là encore on dénonce ceux qui sont différents, personnellement je suis contre mais il est un peu tard pour se réveiller, non ?

On n'a pas arrété de stigmatiser les jeunes étrangers ou d'origine étrangères alors que ces derniers sont Français, et le premier ministre se permet de nous donner des leçons. C'est beau de parler, c'est encore mieux d'agir!

La politique du gentil flic et du méchant flic, devinez qui fait le méchant ?

Remarque ça le dessert pas puisqu'il est soutenu par la majorité des Français, comme quoi...

La division s'est malheureusement faite depuis longtemps et progressivement, mais il n'est peut être pas trop tard...

Peut être que la France se souviendra qu'un jour sa devise a été LIBERTE EGALITE FRATERNITE !

C'est comme si le fait de ne plus la voir écrite sur sa monnaie avait erradiqué ces concepts fondateurs de la république.

je suis républiquaine, et je veux encore y croire, mais depuis une quinzaine d'années j'observe une régression dans les valeurs de ce pays.

Bon le service civil pourquoi pas, mais ce ne sera pas suffisant, elle est toujours là la fracture sociale M. le président, tout comme la seine est toujours polluée...

Merci

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires