Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

La Chroniqueuse est ravie de vous accueillir sur ce blog, n'hésitez pas vous aussi à participer en laissant vos commentaires!!!

Je n'ai plus le temps d'écrire mais, je dépose des articles, en donnant leurs sources bien sûr, pour garder le fil d'une actualité riche malheureusement...

 

Musiques d'accompagnement :



Citation:

Le message de Gandhi, de Mandela, de Martin Luther King (...) C'est un message d'espoir dans la capacité des sociétés modernes à dépasser les conflits par une compréhension mutuelle et une patience vigilante

Stéphane Hessel



 
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

Aujourd'hui le ministre de l'intérieur décide l'expulsion des étrangers qui se sont rendus coupables en participant aux émeutes.

Franchement, qu'est ce que ça résout ?

Nous avons affaire à un malaise social concernant majoritairement des français et de toutes origines!

C'est le phénomène banlieue qu'il faudrait traiter. J'en ai assez que le gouvernement et particulièrement monsieur Sarkozy nous bourre le mou avec la plus grande coopération des chaines de télévision.

C'est quoi le message? Français, Françaises (de souche) n'ayez plus peur nous faisons le ménage!

Parlons des discriminations, s'il-vous-plait, c'est le fond du problème même si cela émaille l'image de la France comme une terre d'accueil et de tolérance. Il faut des lois pour garantir les mêmes droits pour tous. D'abord les droits ensuite les devoirs seront accomplis. Ce n'est tout de même pas un hasard si il y a beaucoup d'abstentionistes dans les banlieues. On s'est désintéressé d'eux mais on exige une fidélité sans borne de leur part. Ce n'est pas un peu hypocrite?

Des lois comme le CV anonyme. Des amendes pour les entreprises et les Offices HLM qui discriminent.

Après tout la discrimination positive, pourquoi pas? Ce serait bien qu'il nous explique quand même clairement sa vision de cette notion. Car je ne sais pas s'il est au courant, mais ça a déjà été fait ailleurs et les résultats ne se sont pas révélés extraordinaires.

En tout cas ne vous y trompez pas, ces expulsions qui ont lieu aujourd'hui ne résoudront rien, ils sont même hors sujet! ils ne servent qu'à stigmatiser l'image de l'étranger dangereux, menaçant. Technique là encore déjà utilisée par vous savez qui...

Merci

La chroniqueuse

Partager cet article

Repost 0
Published by la chroniqueuse - dans Mes chroniques
commenter cet article

commentaires

Marie 14/11/2005 14:36

ouh la la !
c'est vrai que tes propos, sont ma foi ambigüs Sarko, remarque avec un pseudo pareil ça m'étonne pas trop...
Sais-tu que Le Pen a quasiment félicité Sarkozy pour son travail ?
Non franchement il faut qu'il arrete celui là !
Déjà qu'on voit tous les jours à la télé on se demande pourquoi, voilà qu'il pactise avec l'ennemi maintenant...
La droite se durcie, la gauche se ramollie, et nous il nous reste qu'a prier pour 2007.
Pas mal ton blog la chroniqueuse, y en a un autre dans cet esprit qui est bien, c'est sarkostic, Sarkophage est bien aware !
;o)

la chroniqueuse 14/11/2005 11:08

ma réponse sur son blog:
"je suis jeune mais pas tant que ça, je travaille et je paye des impots aussi. Cependant mon ami, je ne dit pas que c'est à la france de tout faire, mais elle aurait pu faire quelque chose non ?
Je pense juste pour ma part que les torts sont partagés ( et je remarque que tes propos sont plus incisif sur mon blog que sur le tien !)
La france est partie chercher ces gens chez eux pour l'aider a se reconstruire, les ghettos ont toujours été présents et souvent par l'initiative de la france, c'est une question d'histoire. Les travailleurs immigrés de cette époque, étéaient d'abord parqués dans des foyers, les conditions crois moi n'étaient pas idylliques. Ils vivaient parfois même dans des bibonvilles, parce qu'il n'y avait pa de structure de logement pour cette main d'oeuvre DESIREE. Le regroupement a permis a ces hommes de vivre avec leur famille, c'etait humain comme revendication, non ? Mais il y a toujours eu une mise à l'écart. Les migrants étaient craintifs, ils ne se plaignaient pas, car ils avaient les moyens de relaitiviser par rapport à leur pays d'origine. Leur enfants ne peuvent pas relativiser leur pays c'est censé etre la france. La religion en effet pose problème et moi même je suis contre le port du voile dans les écoles. Je suis une républicaine de coeur, et laïque de surcroit. Mais ce que j'ai observé, c'est que ce repli identitaire c'est fait parce que ces jeunes n'ont trouvé leur place dans cette société, et que ce n'était pas à eux de tout faire seul, ils ont besoin de guides. Le faciès joue un rôle dans tout ça, le nom à la rigueur je peux comprendre, ceal ne me gêne pas outre mesure on peut etre fier de ses origines tant qu'on est aussi fier de la France. Mais cela dépend aussi de celle ci.
Parlons démographie donc:
les enfants des migrants font 2 à 3 enfants en moyenne, tu vois on en est plus au nombre des dizaines.
il faut savoir que beaucoup de ces jeunes sont en conflit avec leur parents d'un point de vue culturel aussi.( et générationnel comme tout le monde) beaucoup de ces jeunes ne prie pas, boivent de la bière et peu d'entre eux font le ramadan. C'est plus une question de "ou est ce que je me situe?", ils n'ont pas de vraie place en france, tu n'as pas grandi en banlieue, ces jeunes n'ont pas choisi leur prénom! tu ne te fais pas controller tous les jours sans raison. Et tu inspireras toujours plus confiance que tes compratiotes d'origine maghrébine. Le nier c'est de la mauvaise fois.
Ensuite pour moi et je suis navrée de te l'apprendre, mais la discrimination positive ne peut pas etre incarnée par les ZEP !
Demande aux enseignants qui y travaillent. j'y travaille et les pauvres enfants qui y suivent leur scolarité auront beaucoup de mal à arriver à un bac + 5 comme toi, et encore ceux qui y arrive...
La chroniqueuse"

sarko 14/11/2005 09:58

Au fait avec bac+5 en milieu année 90, toute ma classe a connu un an de chomage...moi pres de deux ans (mais j ai bossé chez quick au grill et au menage, comme caissier au printemps...)
Je cette situation de temps en temps parce que j aime faire ce qui me passionne, et moi aussi j ai envoyé une centaine ou deux centaines de cvs au moins ces temps ci..alors les petits "imbeciles" qui n arretent pas de raler parce qu il sont au chomage..no comment.
Il y a d autres raisons que le prenom et le nom...cherchons voir...

Les prenoms arabes c est vrai c est pas français, et je crois que les français ont été (trop bien) habitués a voir les immigrés prendre les prenoms du pays et à franciser leurs noms pour BIEN s intégrer. D autres avant l ont comrpis et l ont fait immédiatement dès qu ils ont eu des enfants. Ainsi l impression d etre colonsié par une peuple aux valeurs auters ne s est pas ressenti.
Aujourd hui, le prbleme est clairemnt un probleme religieux et culturel : les peuples imigés d avant etaient ters proches sur tous ces plans là.
La tristesse des français comme moi , est de voir desormais leur pays devenir comme les etats unis, avec les ghettos et les communautés...a mon avis, une société unie a la française , c est fini, c est mort, c est trops trad, 30 ans de retard pris, ne se rattrapperont plus , car on n empechera jamais les noirs ou maghrebens de faire plus d enfants que les "caucasiens" qui bossant comme des maldes et trop, ne peuvent pas faire de gamins...en nombre.
Voir la réalité de la dméographie en France...
La , c est nouveau, on laisse tout faire, alros il est evident que le français qui ont fait ces efforts par le passé (leurs grand sparents, parents..) sont ecoeurés par tant de "moi je", "moi j ai droit a", " moi je m appelle mohamed, et j ai des droits, ma femme est voilée et alors? t Es raciste?" etc...
Come le diasit duhamel de mamint :
la discrimination postive existe deja :
zones franches (25% des emplois mnimums doivent etre donnés aux gens des quartiers)
zone d education prioritaire...
Bref, la malhonneteté intellectuelle, je me demande ou elle se trouve ces jours ci..

Ce sjorus ci je me rappelle de n pays debut années 1970, tu ne peux pas imaginer le havre de paix qu c etait, il n y avait jamais de femmes voilées nulle part, pas d hommes ou de femmes nors, ou bronzés désoeuvrés ou excités par les drogues, ou n faisant commerce la sortei des eocles. Le hashish nous était inconnu, sauf en faculté de science, et il m est arriév de tester pour voir, mais je n ai jamais franchi le pas d acheter une barette..
ces jours la sont révolus, et je coris que c est un MAL. Il fait revenir en arriere, OUI, sur ces plans là.